Que fait un promoteur immobilier en Algérie?

Promotion immobilière algérie

En Algérie, la promotion immobilière est un secteur dynamique et florissant, mais finalement peu connu du grand public. Explication simple d’un métier complexe : le promoteur immobilier. Les promoteurs achètent des terrains pour y construire des ensembles immobiliers, immeubles ou maisons, qu’ils revendront, le plus souvent à des particuliers. Le promoteur n’est donc pas un logeur (location à des particuliers) ni un constructeur de maisons individuelles sur-mesure à la demande. Il serait plutôt le « prêt à acheter » du logement.

Les promoteurs ont des compétences variées, c’est une fonction d’une grande richesse, car elle nécessite au quotidien de travailler des aspects aussi hétéroclites que l’urbanisme, l’architecture, le droit, le commerce, les nouvelles techniques et normes de construction, ou l’économie du bâtiment. Avec des interlocuteurs aussi variés qu’un ouvrier, un architecte, un notaire ou le maire, voire le Wali.

Le rapport qualité prix

Tout l’art de la promotion immobilière se trouve dans le subtil équilibre entre la qualité du bien, en terme d’architecture et de prestations, et l’aspect financier que revêt le projet. La priorité est de pouvoir vendre son projet le plus vite possible et dans les meilleures conditions : la maîtrise des coûts reste donc l’élément essentiel pour fournir une offre correspondant au marché et s’assurer ainsi une marge bénéficiaire. Cette dernière peut être très conséquente si l’opération se déroule correctement. Mais en cas de fiasco, les pertes peuvent être abyssales.

Un exemple et des chiffres pour se faire une idée

Une opération de taille et standing moyen de 80 logements, générera sur Alger un chiffre d’affaires de plus ou moins 1,6 Milliards de Dinar (160 Milliards de centimes). Des promoteurs comme Aymen promotion par exemple peuvent mener plusieurs opérations bien plus importantes et simultanément, à ce stade la promotion s’apparente à la gestion d’une belle PME florissante. 

Quelles sont les phases d’une opération?

D’abord voyons les grandes phases d’une opération :

1- La recherche foncière, c’est-à-dire le terrain. Cela réclame un bon relationnel, un sens aiguisé de la négociation et surtout, en Algérie, un flair surnaturel pour repérer les affaires douteuses.

2- Le montage opérationnel : c’est la partie ou se feront toutes les études de génie civil, architecture, et préparation de la phase de travaux mais aussi toutes les tâches administratives en vue entre autre d’obtenir le fameux permis de construire. Il s’agit aussi de débuter la phase commerciale, la vente se fera sur plan, en état futur d’achèvement. Le but sera de vendre le maximum d’appartement avant même le début des travaux.

3- La phase d’ouvrage : c’est le moment de sortir de terre le projet selon les plans, dans l’idéal. C’est à ce moment donc que seront lancés les appels d’offres aux entreprises qui se chargeront de la construction ou, dans le cas de gros promoteurs, que l’embauche des ouvriers et ingénieurs se fera pour travailler en lien direct.

Combien de temps prend l’opération?

La durée de l’opération dépendra évidement de l’ampleur du chantier, néanmoins de la première visite d’un terrain à la livraison des logements aux acquéreurs, il s’écoule généralement entre 2 et 3 ans. Toutefois, il arrive, trop souvent malheureusement, que l’on dépasse allègrement les délais. Cela peut s’expliquer par les impondérables, qu’ils soient techniques ou administratifs, mais aussi les lacunes en gestion de certains promoteurs voire leur manque de sérieux, pour ne pas dire malhonnêteté.

La conclusion logique sera la livraison, à l’acquéreur, du bien qu’il a acheté sur plans et qu’il peut enfin visiter et habiter !

On comprendra que la promotion immobilière ne s’improvise pas, et, qu’avoir un gros portefeuille ne sera pas la seule qualité à posséder pour s’y adonner.